Négociations Horaires Variables : point de situation

Les réunions de négociations ont repris en septembre concernant le protocole Horaires Variables et approchent de leur terme, avec une application du nouveau protocole envisagée au 1er janvier 2020.

Résumé des différences :

La CGT se prononcera prochainement sur la signature ou pas du nouveau protocole

GREVE NATIONALE JEUDI 17 SEPTEMBRE

JEUDI 17 SEPTEMBRE 2020
Journée nationale de  lutte,
il faut répondre présent dans la rue !

Le 17 septembre, toutes et tous en grève et manifestation pour la défense et l’amélioration de notre système de protection social, c’est VITAL et URGENT.

RDV 10H – CCI LE HAVRE

Les modalités de grève sont : la journée, la matinée, l’après-midi, 55 mn en fin de service le matin ou 55 mn en fin de service l’après-midi

La CGT reste à vos côtés

La crise sanitaire et le confinement ont compliqué le travail et la vie de tous, y compris à la CGT, qui reste néanmoins mobilisée pour défendre les salariés, et vous représenter auprès de la Direction.

Dans les premiers temps du confinement, les principales questions étaient au niveau RH : maintien du salaire ? horaires de travail ? heures supplémentaires ? pointage ? tickets restaurant ? prime télétravail ? prime d’ intéressement ? congés à solder ? Saisies OSCARR ?
La réunion CSE du 7 avril n’ayant pu avoir lieu en présentiel ou en conférence, le CSE a envoyé des questions et la Direction a répondu par écrit.

La CSSCT s’est aussi inquiétée des conditions de travail de salariés maintenus au siège (Courrier, diapason, compta, com,…) et a interrogé la direction sur les raisons du retour au siège en avril d’un certain nombre d’agents (PFS notamment) et sur les conditions de ce retour (gel, nettoyage, stationnement, prise des repas,…).

Le 28 avril a été annoncé la mise en place de « brigades » de tracing, détaillé lors d’un CSE extraordinaire. Le CSE a rendu un avis favorable avec des réserves concernant la gestion des agents (volontariat, amplitudes,..) et la gestion de la charge (sous-activité, sur-activité, co-gestion avec les activités de service…).

Avec la fin du confinement et l’absence de chômage partiel, la reprise d’activité à plein temps est problématique pour certains agents avec une garde d’enfants.
La Direction demande un justificatif si l’école n’accepte pas encore les élèves.

Lors de la dernière réunion du mercredi 20 mai, la Direction a demandé l’avis du CSE concernant l’utilisation du support électronique pour les tickets restaurant. La Direction souhaite faire une expérimentation sur 4 mois (juillet à octobre). Le CSE devra donner son avis lors de la réunion du 9 juin.

Depuis le début du confinement, la CGT oeuvre pour la protection des salariés, et reste à votre écoute si vous rencontrez des difficultés professionnelles ou personnelles liées au travail.

Retour sur le rendez-vous à la CNAM du 28 février 2020

Les représentants CGT et CFDT ont été reçus ce vendredi 28 février 2020 à la CNAM, et ont apprécié l’écoute attentive des interlocutrices de la CNAM.

Afin de permettre à la CNAM d’avoir une vision à la fois globale et assez précise de la situation de la CPAM Le Havre, un certain nombre d’informations ont été transmises et discutées.

Il reste maintenant à la CNAM à analyser les éléments pour évaluer correctement la situation.

Concernant la suite, il nous a été rappelé que la CNAM ne s’ingère pas dans les affaires internes d’une CPAM, et ne communique pas directement avec les syndicats d’un organisme.

Toutefois, nous espérons que la CNAM prendra bien la mesure de la situation et saura trouver des issues bienveillantes pour faire évoluer positivement la situation de la CPAM Le Havre au sein du réseau et dans l’équilibre entre les 2 organismes du Havre et RED.

Nous avons aussi évoqué la situation de la PFS, où les téléconseillers peuvent et pourront de moins en moins évoluer vers un autre service.

La situation, assez similaire, des CPAM de Pau et Bayonne a été évoquée par la CNAM. Par exemple: la charge de traitement CMU est unifiée et partagée entre les 2 caisses, avec l’objectif d’équilibrer les délais de traitement.

Nous ne connaissons pas précisément le climat social au sein des CPAM de Pau et de Bayonne. Toutefois, si ces 2 CPAM arrivent à travailler ensemble, dans une relation respectueuse et apaisée, avec un ressenti gagnant-gagnant, nous devrions pouvoir y arriver.
Malheureusement, la conduite du rapprochement par la direction n’en prend pas le chemin.
A suivre…

Appel à manifestation ce lundi 2 mars 2020 17h00

Face au passage en force du gouvernement de la réforme des retraites, via le 49.3, l’Union Locale CGT appelle l’ensemble de la population à se mobiliser pour participer aux actions et manifestations organisées localement.

Dès ce soir, rassemblement à 17h00 à la gare suivi d’une manifestation en direction de l’Hôtel de Ville.

ON NE LACHE RIEN.

BIENTOT UN LICENCIEMENT ABUSIF ?

La Direction a entamé le 6 février 2020 une procédure de licenciement pour faute grave à l’encontre de Mme M. G., Responsable des Ressources Humaines, et en a fait la publicité par un mail à tous les pilotes du Havre et de RED, en précisant même qu’ils envisageaient un dépôt de plainte contre Mme M. G.

Ce mardi 25 février 2020, le Conseil de Discipline a prononcé l’unanimité un avis défavorable au licenciement, et a statué l’absence de faute grave dans le dossier présenté par le directeur en personne, accompagné par la sous-directrice en charge des RH.

Malheureusement, malgré la reconnaissance du Conseil que le dossier était vide et que Mme M.G. n’a pas commis de faute professionnelle, il est à craindre que la direction persiste sur la voie d’un licenciement abusif, quelque soit le montant des indemnités auxquelles la caisse sera condamnée.

Imaginez la destruction psychologique lorsqu’on est licencié.e sans avoir commis la moindre faute, les nuits sans sommeil, la douleur de l’injustice, la perte de confiance en soi,…

Avec ce licenciement abusif dans un climat social très dégradé, c’est le régime de la terreur que la direction installe :
N’importe qui peut être licencié sans aucun motif sérieux, même des agents irréprochables, même des cadres importants.

Comment la direction compte-t-elle motiver les salariés pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes avec un tel climat délétère ?

Un bon directeur devrait obtenir la confiance des salariés par son honnêteté et sa transparence, en agissant au mieux pour les intérêts de l’entreprise et des salariés. Il devrait utiliser ses compétences pour les mettre au service de l’entreprise et des salariés, et non pas pour jouer au plus fin. Il devrait faire preuve d’empathie, en écoutant avec attention et en étant sensible aux besoins des salariés, et leur permettre d’atteindre les objectifs.

Malheureusement, pour les salariés et pour l’avenir de la CPAM Le Havre, ça n’est pas le cas.

INFO FLASH CSE DU 11/02/2020

La CGT vous informe sur les réponses apportées par la Direction lors de la réunion CSE du 11/2/2020

Avis du CSE :
Avis favorable pour les nouvelles positions PFS.
Avis favorable pour le bureau enquêteurs avec une réserve pour un agent se trouvant isolé.
Avis favorable pour le bureau supplémentaire d’un agent à la Précarité.

Médaille du travail :
La Direction recevra les médaillés le vendredi 27/03/2020 à 11h00 en Salle Atlantique.

Mouvement du Personnel :
A la suite du départ de M. CUCHET, Madame WEBER arrivera le 01/04/2020 en tant que Directrice Déléguée.
Candidature externe : 1 CDD processus MP

DPM :
25 personnes ont postulé, 8 ont été retenues pour la première session.

5 CDI à la PFS :
Embauche de 5 CDI à la PFS en prévision des éventuels départs de téléconseillers vers d’autres services dans le courant de l’année 2020.

Frais de parking ST SEVER à ROUEN :
Le directeur indique que la carte TOTAL permet de régler les frais d’un certain nombre de parking, dont celui de ST SEVER. A défaut d’un ticket de caisse, un remboursement peut se faire sur un relevé CB

Droit d’embauche à la suite d’une démission :
Le taux de remplacement de 57,59%, défini par le CPG, s’applique à tous les départs, y compris démissions et mutations

Télétravail:
La CPAM Le Havre approche les 25% de CDI en télétravail, alors que globalement les caisses sont sur 10 à 15%, y compris RED. Le directeur indique qu’il y a une politique volontariste, une montée en puissance de ce mode de travail de plus en plus naturel, et il y a eu aussi une ouverture pour les cadres.

NEGO HV : Les IRP ont demandé la suspension des négociations

Suite à la grève du 23 janvier 2020, suivie par près de 100% des salariés CDI présents, et suite au courrier adressé à Messieurs Revel et Peix de la CNAM, les délégués syndicaux CGT et CFDT ont demandé la suspension des négociations en attendant d’être reçu par Messieurs Revel et Peix.

Le Directeur, annonçant en début de séance  une réunion « conclusive », a statué qu’aucun accord n’avait été trouvé.

La CGT et la CFDT regrette que le directeur ne veuille pas entendre les arguments des organisations syndicales remontées de l’ensemble des salariés et veuille impérativement imposer des contraintes arbitraires, non justifiées et incomprises des agents.

La CGT et la CFDT restent ouvertes à une reprise des discussions sur de meilleures bases.