Archives de l’auteur : admin

Déclaration de la CGT concernant le protocole Horaires variables

En l’état, la CGT ne signera pas le nouveau protocole Horaires Variables.
La CGT demande :
• Le maintien des plages fixes actuelles (en l’absence de démonstration d’un problème générale et quotidien)
• Un seuil de 15h pour le compteur Mission/Formation (seuil tout à fait raisonnable à tout point de vue)
• Une marge intermédiaire +6/-3 pour les cadres, avant une éventuelle uniformisation à +3/-3

Plus de détails dans le document ci-joint



Négociations Horaires Variables : point de situation

Les réunions de négociations ont repris en septembre concernant le protocole Horaires Variables et approchent de leur terme, avec une application du nouveau protocole envisagée au 1er janvier 2020.

Résumé des différences :

La CGT se prononcera prochainement sur la signature ou pas du nouveau protocole

GREVE NATIONALE JEUDI 17 SEPTEMBRE

JEUDI 17 SEPTEMBRE 2020
Journée nationale de  lutte,
il faut répondre présent dans la rue !

Le 17 septembre, toutes et tous en grève et manifestation pour la défense et l’amélioration de notre système de protection social, c’est VITAL et URGENT.

RDV 10H – CCI LE HAVRE

Les modalités de grève sont : la journée, la matinée, l’après-midi, 55 mn en fin de service le matin ou 55 mn en fin de service l’après-midi

La CGT reste à vos côtés

La crise sanitaire et le confinement ont compliqué le travail et la vie de tous, y compris à la CGT, qui reste néanmoins mobilisée pour défendre les salariés, et vous représenter auprès de la Direction.

Dans les premiers temps du confinement, les principales questions étaient au niveau RH : maintien du salaire ? horaires de travail ? heures supplémentaires ? pointage ? tickets restaurant ? prime télétravail ? prime d’ intéressement ? congés à solder ? Saisies OSCARR ?
La réunion CSE du 7 avril n’ayant pu avoir lieu en présentiel ou en conférence, le CSE a envoyé des questions et la Direction a répondu par écrit.

La CSSCT s’est aussi inquiétée des conditions de travail de salariés maintenus au siège (Courrier, diapason, compta, com,…) et a interrogé la direction sur les raisons du retour au siège en avril d’un certain nombre d’agents (PFS notamment) et sur les conditions de ce retour (gel, nettoyage, stationnement, prise des repas,…).

Le 28 avril a été annoncé la mise en place de « brigades » de tracing, détaillé lors d’un CSE extraordinaire. Le CSE a rendu un avis favorable avec des réserves concernant la gestion des agents (volontariat, amplitudes,..) et la gestion de la charge (sous-activité, sur-activité, co-gestion avec les activités de service…).

Avec la fin du confinement et l’absence de chômage partiel, la reprise d’activité à plein temps est problématique pour certains agents avec une garde d’enfants.
La Direction demande un justificatif si l’école n’accepte pas encore les élèves.

Lors de la dernière réunion du mercredi 20 mai, la Direction a demandé l’avis du CSE concernant l’utilisation du support électronique pour les tickets restaurant. La Direction souhaite faire une expérimentation sur 4 mois (juillet à octobre). Le CSE devra donner son avis lors de la réunion du 9 juin.

Depuis le début du confinement, la CGT oeuvre pour la protection des salariés, et reste à votre écoute si vous rencontrez des difficultés professionnelles ou personnelles liées au travail.

Manifestation Jeudi 5 mars 2020

Face au mépris du gouvernement qui impose par le 49.3 une réforme des retraites dont l’immense majorité des français ne veut pas, la mobilisation continue.

RDV JEUDI 5 MARS 2020
DEPART MANIFESTATION DE FRANKLIN VERS 10H00.

Retour sur le rendez-vous à la CNAM du 28 février 2020

Les représentants CGT et CFDT ont été reçus ce vendredi 28 février 2020 à la CNAM, et ont apprécié l’écoute attentive des interlocutrices de la CNAM.

Afin de permettre à la CNAM d’avoir une vision à la fois globale et assez précise de la situation de la CPAM Le Havre, un certain nombre d’informations ont été transmises et discutées.

Il reste maintenant à la CNAM à analyser les éléments pour évaluer correctement la situation.

Concernant la suite, il nous a été rappelé que la CNAM ne s’ingère pas dans les affaires internes d’une CPAM, et ne communique pas directement avec les syndicats d’un organisme.

Toutefois, nous espérons que la CNAM prendra bien la mesure de la situation et saura trouver des issues bienveillantes pour faire évoluer positivement la situation de la CPAM Le Havre au sein du réseau et dans l’équilibre entre les 2 organismes du Havre et RED.

Nous avons aussi évoqué la situation de la PFS, où les téléconseillers peuvent et pourront de moins en moins évoluer vers un autre service.

La situation, assez similaire, des CPAM de Pau et Bayonne a été évoquée par la CNAM. Par exemple: la charge de traitement CMU est unifiée et partagée entre les 2 caisses, avec l’objectif d’équilibrer les délais de traitement.

Nous ne connaissons pas précisément le climat social au sein des CPAM de Pau et de Bayonne. Toutefois, si ces 2 CPAM arrivent à travailler ensemble, dans une relation respectueuse et apaisée, avec un ressenti gagnant-gagnant, nous devrions pouvoir y arriver.
Malheureusement, la conduite du rapprochement par la direction n’en prend pas le chemin.
A suivre…