UN TRAM PEUT EN CACHER UN AUTRE

Il y a eu une première vague de mutualisations, où la CPAM Le Havre aura cédé à la CPAM RED (Rouen-Elbeuf-Dieppe) : les juridictions, les rentes AT, le RCT et l’invalidité.
En échange, la CPAM Le Havre a récupéré 1 activité : plateforme téléphonique assuré de RED.
La CPAM Le Havre a aussi cédé la gestion de la paye à la CPAM d’Evreux.

Il va y avoir une deuxième vague de mutualisations dans la démarche nationale TRAM.
La CPAM Le Havre va céder 7 activités : les capitaux décès, l’AME, l’affiliation des détenus, les oppositions, les relations internationales, la scannérisation Synergie et les créances OC.
En échange, la CPAM Le Havre va récupérer 1 activité : plateforme téléphonique employeur Normandie- Bretagne.

Dans une confusion volontaire avec la démarche nationale TRAM, une troisième vague de mutualisations beaucoup plus locales, semble déjà entérinée par notre Directeur avec un découpage des activités de la GRS et de la GPN entre Le Havre et RED.
Pour ceux qui auraient loupé l’information, les détails sont là.

Face à ces menaces sur l’avenir de la CPAM Le Havre, les organisations syndicales CGT et CFDT s’organisent en intersyndicale pour exiger des réponses de la Direction, et vous donnent rendez-vous pour une assemblée générale le lundi 19 septembre à 10h30.

Le tract commun CGT – CDFT : Tract_commun_mutualisations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *