Retour sur le rendez-vous à la CNAM du 28 février 2020

Les représentants CGT et CFDT ont été reçus ce vendredi 28 février 2020 à la CNAM, et ont apprécié l’écoute attentive des interlocutrices de la CNAM.

Afin de permettre à la CNAM d’avoir une vision à la fois globale et assez précise de la situation de la CPAM Le Havre, un certain nombre d’informations ont été transmises et discutées.

Il reste maintenant à la CNAM à analyser les éléments pour évaluer correctement la situation.

Concernant la suite, il nous a été rappelé que la CNAM ne s’ingère pas dans les affaires internes d’une CPAM, et ne communique pas directement avec les syndicats d’un organisme.

Toutefois, nous espérons que la CNAM prendra bien la mesure de la situation et saura trouver des issues bienveillantes pour faire évoluer positivement la situation de la CPAM Le Havre au sein du réseau et dans l’équilibre entre les 2 organismes du Havre et RED.

Nous avons aussi évoqué la situation de la PFS, où les téléconseillers peuvent et pourront de moins en moins évoluer vers un autre service.

La situation, assez similaire, des CPAM de Pau et Bayonne a été évoquée par la CNAM. Par exemple: la charge de traitement CMU est unifiée et partagée entre les 2 caisses, avec l’objectif d’équilibrer les délais de traitement.

Nous ne connaissons pas précisément le climat social au sein des CPAM de Pau et de Bayonne. Toutefois, si ces 2 CPAM arrivent à travailler ensemble, dans une relation respectueuse et apaisée, avec un ressenti gagnant-gagnant, nous devrions pouvoir y arriver.
Malheureusement, la conduite du rapprochement par la direction n’en prend pas le chemin.
A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *